La plume

de l'Hirondelle

Vague
Hirondelle

LA MAISON « HABITÉE »

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? » Alphonse de Lamartine

La maison est le nouveau centre de gravité ! Intérieur, cocon, refuge, bulle, sweet home, terrasse, jardin… la sémantique s’est élargie et abonde en qualificatifs. Dans ce havre de paix, cette nouvelle terre de salut, chacun y puise ressourcement, bien-être et souhaite y vivre de nouvelles parenthèses de vie.

Le confinement a en effet fait germer de nouvelles attitudes à la maison : besoin d’être connecté avec le monde extérieur, envies créatives, soifs éco-responsables, aspirations au cocooning pour se protéger des agressions extérieures… La maison devient plus que jamais un lieu à la fois ouvert sur le monde et clôturé sur soi…

Un nouvel art de vivre serait-il en train de se dessiner ? Les objets qui nous entourent en seraient-ils, entre autres, sa nouvelle signature ?  À y regarder de plus près, l’introduction des couleurs naturelles végétales et minérales, les matières brutes et organiques, les formes enrobantes réconfortantes trouvent leur place et se fondent harmonieusement dans la déco de la maison. Qu’ils soient pratiques, ludiques ou intimes, ils sont porteurs d’une histoire, faisant coexister dans la maison l’exigence high tech, la simplicité, la sensualité, la spiritualité et la poésie. Ce bric-à-brac d’objets éclectiques aux couleurs, style et époques différentes se télescope, s’interpelle, se toise, s’entrechoque, s’apprivoise et se répond dans les intérieurs baroques d’aujourd’hui.

Mais leur fonction décorative ne suffit plus : ils révèlent l’impérieux besoin de se reconnecter à la matière pour s’éloigner du monde dématérialisé et donner du sens à son nouveau centre vital. Ces objets racontent un héritage familial, une tradition ancestrale, une aventure artisanale locale d’ici ou de là-bas, un savoir-faire authentique. Ils font aussi écho à la nature environnante et subliment un coin bucolique. L’association et l’agencement de ces formes inattendues font sourire, réveillent et font même parfois rire. Ils tressent, tissent des moments en famille, renouent avec des souvenirs de vacances, ils ritualisent l’amitié ou sont le résultat créatif d’une après-midi de Do It Yourself. La maison devient un univers sensoriel expressionniste qui co-exprime les personnalités de chacun. Et ses objets identitaires affirment tour à tour notre personnalité d’artiste-poète, de fétichiste, d’éco-citoyen, de joueur, de techno…

« Aujourd’hui, nous habitons ces objets et ils nous habitent » selon Élisabeth Leriche, fondatrice du bureau de style éponyme. Alors pourquoi ne pas regarder autrement nos objets et redécouvrir la beauté de… leur âme ?

La maison serait-elle en train de devenir le sanctuaire intime célébrant les valeurs de sérénité, d’échange et de partage chères à chacun en cette période de Noël ?

A tous, je vous souhaite un très joyeux Noël !

Article rédigé par Anne-Sophie Tournier, fondatrice de L’HIRONDELLE
Photo : Collection Cassina IXC – Sélection et mise en scène François Delclaux
Les autres lettres