La plume

de l'Hirondelle

Vague
Hirondelle

L’art des VITRINES : le rêve d’un instant

Si les yeux sont la fenêtre de l’âme, les vitrines révèlent l’âme d’un magasin

Une vitrine de mode de luxe, de déco ou de joaillerie fait rayonner, étinceller dans une mise en scène originale des objets savamment disposés, pour arrêter le regard de passants ébahis et captifs et leur offrir un fragment de rêve.

Eblouir le spectateur et le faire entrer spontanément dans le tableau relève d’une véritable écriture artistique ! Pour le romancier, il y a les mots, pour le décorateur, il y a les objets. Comme les mots, le décor est tributaire d’un vocabulaire, d’une syntaxe, d’une logique, d’une musique :  la couleur, le mouvement, l’éclairage. Les couleurs chaudes ou froides, le noir et blanc qui offrent de nombreuses possibilités d’agencement, tout comme le relief, la profondeur, les suspensions, les fonds de vitrine, les matières pour réhausser ou venir en miroir des objets.

Par ce jeu, le décorateur oscille entre décor réel et décor imaginaire et invite au rêve, au voyage, voire au dépaysement pour raconter, à travers l’association simple d’objets, de couleurs et de matières une scène de vie, une histoire. Mais une histoire de courte durée !

L’art du décor est en effet éphémère, comme un conte passant de bouche en bouche et s’enrichissant de toutes les générations qui le déclament. Quoique fugaces, les décors surgis de l’imaginaire disent pourtant un style, révèle une personnalité et signent une marque avec ses codes, son identité visuelle, son univers.

La vitrine, qu’elle soit réelle ou virtuelle, serait-elle alors l’amorce d’un dialogue privilégié entre la marque et ses spectateurs pour transmettre un message et donner envie de pénétrer dans le magasin ?

Les autres lettres