La plume

de l'Hirondelle

Vague
Hirondelle

LE JOUET ou le voyage extraordinaire vers la vie d’adulte

 

« L’enfant ne joue pas pour apprendre, mais apprend parce qu’il joue »

Le jouet n’est décidément pas un objet comme les autres ! N’avons-nous pas enfoui au fond de notre mémoire le souvenir si particulier de nos premiers compagnons de vie ! La famille de papa ours, maman ours et bébé ours, les poupées qui cuisinent et se parent de beaux habits, les bêtes sauvages qui rodent en des lieux lointains pour sembler réelles, les créatures en peluche qui partagent notre lit et restent imprégnées de notre odeur…

Ces amis secrets ne sont-ils pas plus que de simples objets ? Ne deviennent-ils pas ce que l’enfant leur demande de devenir ? L’enfant construit en effet son monde avec des blocs de Lego©, sa géographie avec son train électrique, il provoque une guerre avec des soldats, s’évade à travers les yeux d’azur de sa poupée. Sa main se mue en un vrai centre de commandement aux seuls ordres de ses rêves pour s’amuser, jouer et se sentir en vie.

Mais finalement qu’est-ce que jouer ? S’inventer des histoires ? Faire semblant ? Rêver ? Expérimenter ? Apprendre ? Aimer ? Tout cela à la fois sans doute. Tous les enfants parlent à leurs jouets, qu’ils soient physiques ou virtuels. Toutes les formes de doudou remplissent ce rôle dès l’âge tendre. Puis arrive le temps de l’altérité et du désir. L’enfant s’approprie alors une « chose » plus petite que lui. Il choisit un regard, un objet qu’il regarde et qui le regarde : un double, un confident pour faire semblant de vivre une situation réelle, s’identifier et se transformer en un autre que lui-même ou encore pour imiter papa et maman.

Le jouet, tout en plongeant l’enfant dans un monde utopique, ne serait-il pas le laboratoire de la vie ? Construction de soi, partage avec les autres, parenthèse de liberté et de fantaisie créative, découverte de la réalité aves ses règles sociales et ses usages ? Oui, il est une expérience indispensable pour l’aider à bien grandir.

Et la pratique du jeu au-delà de l’enfance ne permet-elle pas de perpétuer ces moments de grâce, d’imagination et de nourrir avec jubilation notre âme enfantine ? Alors, à vous de jouer !

 

 

Les autres lettres