La plume

de l'Hirondelle

Vague
Hirondelle

Le PARFUM ou l’enivrement d’un rituel amoureux

« Le parfum d’une femme, c’est son secret. Le dévoiler, c’est se déshabiller devant le premier venu » Louis Aragon

La quête du graal olfactif : telle est l’aspiration du parfumeur qui transpose son idée enchanteresse issue d’une rencontre, d’un moment, d’un lieu ou d’une lecture. Par de subtils agencements de feuilles, tiges, pétales, il capture, transforme un ingrédient, des matières premières en vision, couleur, atmosphère, sons et symphonie d’odeurs pour les lire en un poème tendre et sentimental. Il nous chuchote en effet ses émotions vagabondes et emmène les femmes vers l’expression de l’invisible. Le parfumeur façonne des rêves et les incarne en parfums, eaux de toilette et savons …pour épouser une femme, sa peau et partager avec toutes ses muses un idéal de beauté. Douceur, légèreté, caresse, sensualité enveloppante ne sont-ils pas les mots parfumés d’un discours amoureux ?

Mais, en partant secrètement à la rencontre du désir des femmes, sa création très personnelle devient universelle. Par petites touches, il se laisse porter par le dessin de son paysage olfactif pour chanter une ode aux senteurs : des tonalités chaudes, des pétales de roses épanouies, des notes orientales lascives, une fraicheur insouciante, un bouquet romantique où se taquinent l’iris bleu et l’œillet jaune, la suavité d’un miel gourmand, une odeur fruitée de mandarines et de fruits rouges ou encore une effluve sauvage et musquée …

Alors, comment ne pas avoir envie, à l’ouverture d’un flacon, de s’embaumer avec ivresse pour accueillir et transmettre l’empreinte parfumée de son billet doux ?

Les autres lettres